Forum des opportunités pour la jeunesse

Malassine (Tunis). En date des 4 et 5 mars 2015 un Forum des Opportunités pour la jeunesse a été organisé par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) à Tunis et le Ministère des Affaires Sociales, au sein du Centre de Défense et d’Intégration Sociale (CDIS) du quartier de Malassine. Les deux journées du Forum avaient comme but de présenter aux filles et aux garçons du quartier de Malassine et ses environs des opportunités concrètes d’engagement professionnel et d’épanouissement personnel, pour les sensibiliser à construire un projet de vie responsable loin de la migration irrégulière.

Le quartier de Malassine et ses environs faisant partie des quartiers populaires les plus démunis du Grand Tunis, et à haute densité urbaine, dont la population est prédisposée à l’inadaptation sociale et aux risques de migration irrégulière vers l’Europe, ils représentent des zones d’intervention qui correspondent bien aux zones cibles du projet SALEMM. Parmi les phénomènes de jeunesse fréquents et répandus dans ces quartiers se trouvent l’abandon scolaire précoce, les fugues des familles, la violence, la consommation de drogue et la petite délinquance.

Fort du partenariat mis en place dans le cadre du Projet SALEMM entre l’OIM et le Ministère des Affaires Sociales, le CDIS de Malassine a mis à disposition ses espaces pour le déroulement de l’événement. Ses intervenants sociaux, notamment des psychologues, animateurs, éducateurs et assistants sociaux ont facilité l’animation du Forum en agissant comme médiateurs et encadreurs des enfants pendant les deux journées. La participation de la société civile tunisienne (AMAL, Mass’Art, Campagne, Croissant Rouge Tunisien, Association Tunisienne de Soutien aux Familles, etc.) a été également très bénéfique pour l’animation du Forum et pour faire passer des messages de prévention aux enfants ainsi que pour les informer des opportunités existantes dans le Grand Tunis.

Durant le Forum, les grandes thématiques abordées avec les enfants et les jeunes étaient : le volontariat, l’apprentissage des métiers, les problématiques de la société, et les dangers de la migration irrégulière et les moyens pour la prévenir. Aussi, des espaces pour pratiquer l’esprit d’équipe et de challenge, et pour défouler les jeunes ont été mis en place, à travers un atelier « break dance » et un « tournoi sportif » de babyfoot. Un total d‘environ trois cents jeunes de 15-25 ans, a participé au Forum pendant les deux journées avec une participation plus nombreuse de garçons que de filles. L’évènement était ouvert à tous les jeunes du quartier de Malassine et ses environs, aussi bien ceux qui régulièrement suivent les activités du CDIS que ceux qui n’ont pas l’habitude de le fréquenter.

Lors de l’Atelier « Volontariat », l’association Mass’art, le Croissant Rouge Tunisien, le Volontariat des Nations Unies (VNU), L’UNICEF et un artiste graffeur ont été invités. L’expression avec les arts pour affiner l’esprit créatif, la sensibilité et l’empathie des jeunes vers les autres ont été transmis à travers un atelier de peinture traditionnelle Turque de Mass’art et par un atelier de graffiti. La Croissant Rouge Tunisienne a montré les gestes de premiers secours avec des mannequins et la participation directe des jeunes.

Lors de l’Atelier « Métiers », l’association Campagne, l’association AMAL et l’Association Tunisienne de la Formation Professionnelle (ATFP) ont réalisé des démonstrations pratiques de métiers comme la coiffure, la couture et la pâtisserie, des débats avec les enfants et les animateurs des ateliers. Des jeux et des projections ont fait réfléchir les jeunes sur la construction de leur projet professionnel. Ils ont eu l’opportunité de commencer à planifier leur formation et métier en fonction de leurs aptitudes et compétences mais aussi de leurs besoins et préférence.

Dans l’Espace « Image et Société », les associations Amal et ATSF (Association Tunisienne de Soutien aux Familles), ainsi que l’Office National de la Famille et la Population (ONFP) et l’Observatoire National de la Jeunesse (ONJ) ont proposé des ateliers d’écriture et de montage vidéo pour les jeunes, qui ont, à travers ces supports, partagé leurs vécus et leur vision sur la société tunisienne. Cet atelier a amené les jeunes à analyser d’une manière critique la société dont ils font partie et à se projeter en tant qu’acteurs sociaux dans le futur de leur société et de leur vie.

L’espace « identité et citoyenneté », a vu la participation de l’OIM, l’Associazione Nazionale Oltre le Frontiere (ANOLF), Terre Pour Tous et l’Office des Tunisiens à l’Etranger (OTE). Une projection des films réalisés par les jeunes ambassadeurs de SALEMM dans le cadre du projet « 20 jeunes, 20 regards sur les migrations » avait le but de stimuler des débats sur le thème de la migration irrégulière et de la prévenir. Les stands des différentes organisations ont été mis autour d’une salle de projection et l’atelier a fonctionné comme une sorte de ciné-forum avec débats.

L’Atelier « Break danse » et le « Tournoi sportif » de babyfoot ont été parmi les ateliers les plus animés des deux journées. L’Atelier a permis de voir les bénéfices des activités sportives pour les jeunes. Ils peuvent ainsi s’épanouir autant que développer leurs capacités cognitives, comme l’esprit d’équipe, de challenge, de réussite ainsi que d’acceptation de l’échec. De plus l’exercice physique renforce le corps et décharge l’énergie, en empêchant que celle-ci prenne des formes de violence, comme il peut advenir dans un contexte de vie difficile. Vers la fin de la deuxième journée il y a eu une session de rap tunisien qui a attiré tous les jeunes dans une seule salle.