activité de sensibilisation

La stratégie de communication au Maroc et en Tunisie prévoit la participation directe des jeunes. A travers de parcours de formation éducative aux médias de masse et la production de contenus audiovisuels destinés à une série de incitatives de sensibilisation peer to peer, vingt jeunes de chaque pays deviennent, de cette façon, ambassadeurs de leurs messages, citoyens actifs et responsables qui avec leurs histoires, leur créativité et talent contribuent à informer et inspirer les jeunes du même âge vers alternatives locales de participation et dialogue.

Campagne

Pour créer une composante originale en vue avec l’objectif générale du projet SALEMM, un procès de production participatif a été pensé pour...

Les activités de formation au Maroc reproduisent le model testé en Tunisie et seront finalisées à la production de contenus audiovisuels...

Histoires de migration irrégulière

Avec comme but d’illustrer des histoires emblématiques, souvent méconnus dans les pays d’origine, qui puissent faire comprendre aux jeunes dans les pays d’origine les difficultés et les périls d’un parcours migratoire irrégulier, ont été réalisées une dizaine d'interviews sur la base desquelles les «cinq portraits de vie aux marges» ont pris vie à travers l’interprétation et les voix des jeunes migrants.